FCKC "militant"

Cet édito fera peut-être un jour l'objet d'une rubrique à part entière, comme me l'a suggéré Angela, qui éprouve le même genre de difficulté dans son pays pour faire comprendre et reconnaître la syringomyélie chez le CKC.

Mon expérience personnelle s'articule en 3 phases… Un peu brouillon, au fil de la plume et de la chronologie de l'histoire.

Le bonheur

Ayant un cavalier king charles, Loulou, passionnée par l'informatique et internet et ayant un peu de temps devant moi, j'ai commencé à faire une page perso. En 1997, internet démarrait, on trouvait plein d'hébergements gratuits et sympa : je me suis "installée" chez Eurnet, qui héberge encore mon site aujourd'hui.
J'y ai rencontré une première personne super sympa : Fred. Grâce à Fred, j'ai pû mettre en place une liste de discussion et grâce à cette liste, rencontrer des personnes géniales, propriétaires de CKC comme moi. Nous avons commencé à échanger nos expériences avec Gilbert, Gérard puis Huguette, sa femme, Didier, Sylvie, Martine : ils sont encore sur la liste aujourd'hui.
Nous n'en sommes pas restés au virtuel : vive la liste et l'amitié ! Nous nous sommes rencontrés la première fois en 1998 et depuis, nous remettons ça au moins 1 fois par an !
Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes !

La première alerte

Et puis il y a eu la malade de Iota… Le site et la liste continuaient de grandir quand, en parallèle, nous commencions à nous inquiéter. Iota était atteint de MVD (Mitral Valve Disease ou Endocardiose mitrale en français). Mais quelle est donc cette maladie ..?
Nous avons commencé à nous renseigner, à dire aux éleveurs et club de race "attention, regardez : ça pue de ce côté !.. Il y a un GROS risque !.." On nous prenait pour des imbéciles ou au mieux, on nous accordait un silence poli quand on disait au gens "méfiez-vous, le Cavalier a une tendance aux problèmes cardiaques, vous devriez en parler à votre vétérinaire et faire une échographie annuelle…"
Il faut dire ce qui est : on ne nous prenait guère au sérieux..! Que ce soit chez les copains, au niveau Club de race ou éleveurs. Alors nous avons cherché : pas grand chose en France mais quantité de documents en Suède, Angleterre, Etats-Unis ou ailleurs : "Ah oui, mais ce n'est pas chez nous !"… Bien sûr !.. Tchernobyl et son nuage qui s'est arrêté aux frontières, vous connaissez ..? Ah..? Vous n'avez pas fait tester vos chiens ..? Alors comment savoir s'ils sont atteints ?

Nous avons eu droit tour à tour aux réponses "mais non, c'est une légende" puis "ce n'est pas de la responsabilité de l'éleveur : les problèmes cardiaques sont dus au stress provoqué par les propriétaires" … Ah ! la MVD est génétique héréditaire, il y a des preuves ..? Changement de discours : "oui, bien sûr, ça existe mais ce n'est pas si répandu que ça et chaque race a son lot de maladies" puis de plus en plus "oui, mais avec les mesures mises en place par le Club de race, tout est sous contrôle". Walt Disney et son "Persifleur" dans "Robin des Bois" ne sont pas loin…

Et ce n'est là que la reconnaissance de l'endocardiose mitrale, on reprend aujourd'hui dès le début le schéma en ce qui concerne la syringomyélie. On en est à la phase "Pas chez nous" et on approche de la "oui bon d'accord : un peu mais pas beaucoup !"

Nous avons tenu bon et continué à essayer d'informer coûte que coûte les propriétaires de CKC. Tant que nous ne faisions pas trop de bruit, tout allait bien.

Et demain ..?

Aujourd'hui, grâce à l'aide appréciable de mon Web designer de mari, nous commençons a avoir un poids certain sur la toile. Certes, nous ne pouvons toucher que les personnes qui ont le net mais avec quelques 350 à 489 visites / jour, une première place dans des moteurs de recherche comme Google, FCKC commence à être connu… et reconnu par les vétérinaires qui viennent le visiter et desquels je reçois des félicitations pour le travail de recherche et synthèse effectué.

Ce travail, je le continue du mieux que je peux, en me tenant au courant des avancées dans la recherche, en étant en rapport avec de grands vétérinaires français ou étrangers.

Le but de mon site est d'informer les personnes, libres à elles ensuite de se faire leur propre opinion, de penser que le CKC est un "chien robuste" comme on le lit dans la littérature en général et auprès du club de race, ou que la réalité est plus nuancée.

Les éleveurs et le Club de race crient au scandale ! On m'accuse de "détruire la race", de "créer une psychose sans fondement", de représenter une "poignée de pseudo-défenseurs alarmistes"… des fous furieux à enfermer en quelque sorte, en tout cas à faire taire de toute urgence !

Et pourtant!… Que disons nous si ce n'est simplement que le risque existe, que s'il existe heureusement des CKC qui vivent 15 ans sans soucis, il en existe peut-être davantage qui n'ont pas la chance de fêter leur 3, 4, 5, 7 ème anniversaire ..? Qu'il est important de mettre tout en œuvre pour éviter pareille souffrance aux chiens mais également aux maîtres !.. Tout n'est pas rose dans la vie avec un CKC, hélas car ils sont si attachants, si drôles, si charmants !… Mais la vie peut tourner rapidement au cauchemar et je sais ce dont je parle, pour venir de vivre ce cauchemar, entre décembre 2003 et mai 2004 avec mon Loulou,
le chien par qui FCKC est né.

Par les informations recueillies sur le site, chacun est libre de choisir son éleveur comme il le désire. De s'adresser au premier "marchand de viande" venu comme de faire confiance a un véritable éleveur, quelqu'un qui œuvre réellement pour l'amélioration de la race, tant au niveau beauté qu'au niveau santé et j'essaye de lui donner les clés qui lui permettront de déterminer s'il a à faire à un véritable éleveur ou quelqu'un qui tente de se faire passer pour tel. De vrais éleveurs, il en existe, c'est vrai. J'en ai rencontré, je le sais. Ils œuvrent hélas dans le silence mais ne peuvent pas faire autrement s'ils veulent continuer à faire du bon boulot : je les plains.

Si j'ai pu ouvrir les yeux de quelques personnes, faire réfléchir quelques propriétaires désireux de faire reproduire leur chien(ne), aider au dépistage et à la prise en charge (et donc au soulagement) de quelques chiens : tant mieux !

Si j'ai fait baisser le nombre de ventes de certains "pseudo-éleveurs" : tant mieux ! Je suis par contre quasi certaine que les véritables éleveurs s'y retrouveront ou si retrouvent déjà.

Si j'ai "jeté le discrédit sur la race du Cavalier King Charles" : j'en doute ! J'ai peut-être "refroidi" certaines personnes qui n'étaient pas sures de leur choix mais n'est-ce pas mieux pour le chien et pour elles, au fond ..? Auraient-elles pu assumer la maladie si cette éventualité s'était présentée ..? Financièrement et émotionnellement ..? Les véritables passionnés, amoureux, dont je fais partie, reprendront quand même un CKC, mais en prenant certaines précautions en sélectionnant un éleveur :

  • qui fait dépister la MVD annuellement et par échographie chez tous ses géniteurs, depuis plusieurs générations, les écartant de la reproduction au moindre signe de la maladie.
  • qui fait dépister ses chiens pour les tares oculaires.
  • qui surveille de près les problèmes et les signes de syringomyélie en attendant la mise au point d'un test ADN en surveillant ses propres chiens mais également en assurant un suivi de sa production.
  • qui ne fait pas reproduire ses chiens trop jeunes (vers 2 ans 1/2 si les parents sont OK à 5 ans).
  • qui informe les futurs acheteurs des problèmes éventuels de santé, fournit les résultats d'examens.

Des éleveurs de ce type, de véritables éleveurs, oui : il y en a. Et FCKC se doit de continuer à les aider en leur fournissant les résultats des travaux scientifiques et l'état de l'art de la recherche vétérinaire sur les pathologies touchant nos races car sinon, où trouveraient-ils l'information puisque le Club de race lui-même vient "s'approvisionner" chez nous !.. (voir la copie de l'article de la syringomyélie copié/collé du site et non extraite de la dépêche vétérinaire comme le prouvent les photos, sur le bulletin d'information du club adressé à ses membres)

Si des éleveurs, des vrais, se sont sentis agressés car membres du Club de race, je m'en excuse ouvertement : ils ne devraient pas se sentir concerné puisqu'ils mettent tout ce qu'il est humainement possible de faire pour aider la race. Ce n'est pas avec eux que j'ai une inquiétude et loin de moi l'idée de les accuser de quoi que ce soit !

FCKC se doit aussi de continuer à informer les particuliers qui ont ou désirent acquérir un CKC ou un King, son cousin, moins touché par la MVD mais touché par la syringo et qui, par un minimum de vigilance et de suivi peuvent améliorer voire prolonger la vie de leur chien.

Et puis je ne suis plus seule : FCKC c'est aussi maintenant Jean-Michel, qui m'est d'une aide précieuse et que je ne remercierai jamais assez, mon mari qui me soutien, m'aide à la promotion du site et pardonne les heures que je passe devant l'ordinateur plutôt que près de lui. Et il y a aussi bon nombre de copains font circuler l'information en distribuant autour d'eux des plaquettes d'information sur la maladie, l'adresse du site ou simplement en discutant et ces éleveurs consciencieux qui œuvrent dans l'ombre, m'envoient parfois un mail de soutien en me disant "surtout ne me citez pas" mais je les comprends : merci à tous.

Et puis ce n'est là que la partie "militante" de FCKC, qui est là pour "gratouiller" un peu le Club de race. FCKC, c'est surtout les copains, la liste de discussion à la centaine de messages quotidiens, liste"érotique" aux 69 inscrits où la bonne humeur et l'amitié ne sont pas que des mots, les rencontres en petit ou grand comité et les chiens, nos chiens, nos amours de chiens avec qui nous partageons des moments si intenses !

Si vous êtes arrivés jusque là de votre lecture, merci. J'espère qu'ainsi, vous comprendrez mieux le pourquoi, la philosophie de mon site.

sommaire edito
precedent

Ce site est hebergé par Eur'Net ( ) ses emails sont protegés par la solution de sécurité antivirus et anti intrusion Kaspersky - ( )