CHOCOLAT...

... ATTENTION DANGER DE MORT !

Ceci est un article gentillement envoyé par des fckc.. pour info donc

Ne souriez pas... deux Bulldogs anglais sont morts après avoir ingurgité à peine une demie tablette de chocolat noir. Il nous est donc apparu intéressant de faire le point sur l’intoxication par le chocolat, que la plupart d’entre vous ne pensait pas possible.

Beaucoup d’éleveurs ou de particuliers, en effet, utilisent des carrés de chocolat comme récompense pour leurs animaux sans que cela ne provoque quelque symptôme . Pourtant, le chocolat contient en quantités variables une molécule appelée théobromine. Cette substance appartient à la famille chimique des méthylxanthines, dont la caféine fait également partie. Notons que le chocolat noir et d’une manière générale le chocolat riche en cacao contiennent plus de théobromine que le chocolat dit « au lait » et que les préparations instantanées pour petit déjeuner.

SYMPTOMES DE L’INTOXICATION

La Théobromine est une molécule biologiquement active dont les effets sont bien connus. Elle a chez le chien des actions irritantes et stimulantes beaucoup plus importantes que chez l’homme. Une fois parvenue dans l’estomac du chien, la théobromine augmente la quantité des sécrétions gastriques, et peut parfois occasionner une ulcération de la muqueuse qui tapisse la paroi de cet organe. Il peut s’en suivre des vomissements, souvent d’une diarrhée. Ce n’est qu’un moindre mal car la plus grande partie du toxique est évacuée. Si la Théobromine est absorbée en totalité, elle passe rapidement dans le courant sanguin et va exercer notamment ses effets sur le coeur. On observe alors une tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque) et ce que l’ on appelle des extrasystoles (ce sont des contractions prématurées du muscle cardiaque qui se produisent indépendamment du rythme normal). De même, la respiration s’accélère et on peut observer des contractions involontaires des muscles squelettiques, parfois suivies de crises épileptiformes (ressemblant à l’épilepsie) voir évoquant le tétanos. La théobromine exerce aussi une action diurétique (le chien urine davantage) qui conduit à une soif intense. La mort peut survenir en arrêt cardiaque ou respiratoire.

TRAITEMENT

Il n’existe pas d’antidote spécifique de la théobromine. Les soins à prodiguer sous contrôle vétérinaire sont ceux habituellement décrits en cas d’intoxication : faire vomir le chien si l’ingestion est récente, mise sous perfusion et éventuellement respiration artificielle. Certains auteurs ont proposé l’administration de diazépam (VALIUMnd).

LES FACTEURS DE RISQUE

Ce sont évidemment des périodes de fêtes au cours desquels les animaux sont plus volontiers intoxiqués. Imaginez que dans une table de 20 convives, chacun donne un chocolat à un chien quémandeur. Vous risquez de gâcher le réveillon du vétérinaire. Mais surtout, la cause de la mort des chiens intoxiqués tient à l’arrogance de leur propriétaire qui, les voyant vomir, se disent « c’est bien fait, il n’avait qu’à pas être si gourmand ». Et c’est à ce moment que tout se joue!

QUELLES DOSES SONT TOXIQUES ?

Il semblerait que les races brachycéphales soient plus sensibles à l’ intoxication par le chocolat, notamment parce qu’elles ont naturellement moins de capacités respiratoires et cardiaques que d’autres. La toxicité d’une substance est habituellement estimée par une mesure appelée DL 50 (dose létale 50) : c’est la dose qui va tuer 50% des sujets qui l’absorbent. La dose létale 50 de la théobromine chez le chien est évaluée entre 250 et 50 mg. A titre d’exemple, 1 g de chocolat « au lait » contient 1.5 mg de théobromine, et 1 g de chocolat « noir » contient 13.7 mg de théobromine (ce qui explique, chez l’homme, que les « accros » du chocolat réservent leurs faveurs au chocolat noir). Ainsi, l’absorption d’environ 200 g de chocolat noir peut-elle tuer un chien de taille moyenne comme un jeune labrador. On qualifie aussi la toxicité d’une substance par sa demie vie » : c’est le temps au bout duquel la moitié de la dose absorbée sera naturellement éliminée. La demie vie de la théobromine est particulièrement longue chez le chien, et, estimée à 17.5 heures. Ceci explique pourquoi le chien intoxiqué devra rester sous surveillance vétérinaire et soins intensifs.

Ce site est hebergé par Eur'Net ( ) ses emails sont protegés par la solution de sécurité antivirus et anti intrusion Kaspersky - ( )