Voilà, c'est fini: la rencontre FCKC 2002 est passée...
Mais de l'avis général,même si le soleil ne fut pas franchement au rendez-vous,
elle restera un excellentsouvenir : - larégion des Cévennes qui nous accueillait cette année,
même si on peut luireprocher de ne pas être trop bien desservie, nous a réservéd'agréables surprises,
comme cette balade au chaosde Nîmes le Vieux ou à l'abîme de Bramabiau & elle
mérite franchementle détour, plutôt hors saison ;-)
   - l'hôtel était formidable : le seul regret a été sa situation, dansla rue principale :
donc pas facile pour charger/déchargerles voitures et sortir les chiens ainsi que l'ascenseur
inaccessible en fauteuilpour Pat mais tout ceci a été largement compensé par l'accueilqui a été
des plus chaleureux etnous avons tous apprécié entre autres l'accès au salonde lecture,
les repas gastronomiqueset la mise à disposition d'une salle qui nous était entièrement
consacrée pour lesrepas : fou-rires et bonne humeur étaient aussi au menu !
   - la palme de l'obéissanceet de la vie en société revient indéniablement àM. Orson, digne représentant
des King Charles!... Ontaira le nom des nominés à la palme du "mâle dominantqui veut faire le chef".. ;-)


Mais je vous laisse le soinde découvrir tout ceci au gré de quelques photos & de
surfer sur les albums descopains pour en savoir plus!
 
Lesphotos d'Isa
Lesphotos de Monique
Lesphotos de Huguette
Lesphotos de Sylvie
Lesphotos de Violaine
Lesphotos d'Anne