Depuis plus de soixante ans, nos amis les chiens ont égayé nos jours. Des chiens de race, des corniauds, des très beaux, des moins beaux, tous autant aimés.

Le dernier, rescapé de la folie d'un maître tortionnaire, avait vécu six belles années auprès de nous, au cours desquelles nous lui avions fait oublier plus de deux ans d'horreur. Prématurément usé, il est parti un matin d'hiver.

Notre peine apaisée, nous avions décidé de prendre un ultime ami pour éclairer les jours de notre automne. Nous voulions un chien de petite taille, plus facile à transporter chez le vétérinaire et ailleurs. Après documentation, notre choix s'était porté sur un Cavalier King Charles, animal particulièrement doux et affectueux, n'ayant pas un besoin excessif de longues promenades.

Notre route a croisé celle de Siffle Mistral et nous avons le 16 juillet 2004, amené dans notre maison « Vermeil de Siffle Mistral » superbe chiot blenheim, de déjà 4 mois et demi. Une première vente ayant été cassée ? par qui ? pourquoi ?

Pendant 139 jours il a été notre bonheur, notre rayon de soleil. Jamais une bêtise, rien que de l'affection, de la joie, de la vie !

Bien sûr une légère toux caractéristique mais épisodique nous avait alertés. Le vétérinaire n'y voyait qu'un point de bronchite ?

Et puis, le 2 décembre, un long cri dans sa sieste et Vermeil de Siffle Mistral avait cessé de vivre (crise cardiaque). 279 jours !

A-t-il été victime d'une consanguinité inappropriée ? Nous constatons simplement que sur 14 ascendants, 9 portent le nom de Siffle Mistral !?

Nous avons dans l'instant voulu prévenir l'éleveur et avons laissé un message sur son répondeur. Il n'a pas pris la peine de nous rappeler !?

Voilà. Nous aimerions un dernier chien, et pourquoi pas, un Cavalier King Charles ?

Merci à celles et ceux qui pourront nous aider.

Charles Deygas

Ce site est hebergé par Eur'Net ( ) ses emails sont protegés par la solution de sécurité antivirus et anti intrusion Kaspersky - ( )