Quelques statistiques

Pour reprendre les dires d'un journaliste ayant fait paraître un article récemment :

"Coté coeur,
Les premiers résultats ont montré que la maldie (MVD, ndla) est faiblement présente chez les cavaliers français. Il convient de s'inscrire en faux contre une rumeur présentant le Cavalier dans son ensemble comme fragile du coeur : ce n'est pas parce que le dépistage est sérieusement mené que le cheptel est sérieusement atteint !"

Ces premiers résultats, je les connais : M. Métans, président du Club des Epagneuls Nains Anglais me les a fourni en décembre dernier, en me disant "A l'heure actuelle nous n'avons pas d'autres résultats. Certains particuliers adhérents au club, ayant lu le bulletin nous envoient des images mais à l'heure actuelle c'est insuffisant nous en sommes conscients."

 
Grade 0
Grade 1
Grade 2
Grade 3
Grade 4
Totaux
Tous Ages
104
80
53
18
3
258
Moins de 1 an
8
1
1
0
0
10
1 à 2 ans
51
18
7
1
0
77
2 à 3 ans
22
28
10
3
1
64
4 à 5 ans
5
8
11
2
0
26
5 à 6 ans
5
3
5
3
0
16
6 à 7 ans
0
6
3
2
0
11
7 à 8 ans
0
0
3
1
0
4
8 ans & plus
1
0
3
3
2
9

Suite de l'email échangé, en réponse à ma remarque :

"Sachant que ces quelques 260 chiens représentent combien ..? ~5% du cheptel, si je me réfère à un des bulletins du C.E.N.A..? cela revient à prendre un échantillon de 2 élèves sur une classe de 40, de bien choisir et d'en conclure que les 40 élèves de la classe sont brillants !..
Allons ! Soyons sérieux !
Comment tirer des conclusions..? :-( "

sa réponse a été :

"Vous avez raison et je ne prétends pas le contraire, à l'heure actuelle nous ne pouvons pas tirer de conclusions fiables car nous n'avons pas assez de sujets examinés mais ce qui est certain c'est que la maladie est bien présente et que l'objectif de convaincre les éleveurs de reproduire avec des sujets sains avance doucement mais sûrement. Il faut empêcher les sujets précocement atteints de reproduire.
Depuis longtemps nous savons que la MVD est héréditaire et polygénique. C'est bien là la difficulté des chercheurs pour identifier les gènes. De plus certains vétérinaires n'excluent pas l'intervention dans le développement de la MVD du stress spécifique au CKC."

On peut faire dire tout et n'importe quoi à ces chiffres!.. Un exemple ?.. Si certains peuvent en déduire que la MVD touche peu le CKC français, j'en conclue pour ma part le contraire : A partir de 4 ans, plus de la moitié des chiens sont atteints (stade 2, 3 ou 4 uniquement)...

Pourquoi cela ?

Tout simplement parce que l'échantillon n'est pas encore suffisamment représentatif de la prévalence de l'endocardiose mitrale chez le CKC en France ! Je ne demande qu'à être convaincue ! J'espère qu'en effet, un faible pourcentage du cheptel français est dangereusement atteint mais nous ne pouvons pas l'affirmer actuellement ! C'est à tout un chacun que revient le devoir de participer à cette étude statistique afin d'avoir le panel le plus large et le plus représentatif possible !

En attendant, prudence est mère de sûreté : je reste pour ma part convaincue qu'un suivi annuel & attentif , un dépistage systématique des géniteurs ainsi qu'une sélection rigoureuse ne peuvent pas nuire à la race.

Vous aussi, participez à cette étude

Ce site est hebergé par Eur'Net ( ) ses emails sont protegés par la solution de sécurité antivirus et anti intrusion Kaspersky - ( )