Classification ISACHC

Dans la page précédente, je vous ai présenté la classification en 4 stades (NYHA - New-York Heart Association), qui était couramment utilisée en 2000/2004 mais de plus en plus, c'est la classification ISACHC (International Small Animal Cardiac Health Council) qui est utilisée :

Classification MVD

Ces deux classifications font la différence entre une classe 1 asymptomatique, et les stades suivants représentant les insuffisances cardiaques congestives. La classification ISACHC a été établie chez l’animal et adaptée de la classification NYHA de l’insuffisance cardiaque chez l’Homme.

La classification par stade proposée en médecine humaine par la NYHA ne s’adapte pas toujours aux animaux en insuffisance cardiaque.

L’ISACHC a préféré éditer un nouveau système de classification basé uniquement sur le diagnostic anatomique et sur la sévérité des signes cliniques au repos. Selon eux cette nouvelle classification plus objective permettrait de mieux gérer le traitement de l’insuffisance cardiaque des animaux de compagnie. Ainsi selon l’ISACHC, le classement d’un animal au stade I correspond à une cardiopathie compensée sans signe clinique mais uniquement des signes visibles à l’examen : souffle, cardiomégalie... Ce stade est lui-même subdivisé en deux selon s’il y a présence ou absence de dilatation cavitaire visible à l’échographie ou à la radiographie. Le stade II correspond au premier stade symptomatique avec une insuffisance cardiaque légère ou modérée marquée par des oedèmes systémiques modérés après un effort. Enfin le stade III marque une insuffisance cardiaque sévère avec des signes cliniques marqués même au repos. Comme le premier, ce stade se subdivise en deux selon si l’hospitalisation est nécessaire ou pas.

Ce site est hebergé par Eur'Net ( ) ses emails sont protegés par la solution de sécurité antivirus et anti intrusion Kaspersky - ( )