Malaises et épilepsie

Les chiens sont sensibles aux coups de chaleur : lorsqu'ils s'installent trop longtemps au soleil, ils peuvent faire un malaise qui se dissipera rapidement après injection de cortisone.
Evitez à votre chien une exposition prolongée au soleil. Pensez à bien le faire boire & à l'hydrater en lui mouillant le dessous des pattes, la gueule et le ventre

Le syndrôme épileptique présente des symptômes psychomoteurs ou crise d'épilepsie psychomoteur : raideurs des pattes, yeux révulsés, inconscience (perte de l'équilibre), le chien bave....
entre chaque crise le chien va bien.
les problèmes psychomoteurs peuvent être dus à un manque de calcium. (d'où prise de sang pour contrôle)

Lorsque le chien ne récupère pas entre chaque crise, il faut plutôt penser à une attaque cérébrale dont le traitement est à base de cortisone (dans la phase aigue) + diurétique et oxygénation du cerveau. Perso, je ne peux m'empêcher de penser à un manque d'irrigation du cervreau dû à la MVD...

Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour déterminer de façon sure la cause de la crise et établir un traitement personnalisé si besoin.

L'épilepsie :

"Mon chien a eu un comportement étrange. Sa tête a commencé à trembler. Ensuite, il ne pouvait plus se lever sur ses pattes. Le pauvre était raide de partout. Ça s'est passé tellement vite. Mais ça avait l'air bien long."

Votre animal pourrait bien souffrir "d'épilepsie", une maladie courante chez les chiens. Pendant une crise épileptique, une décharge électrique excessive et soudaine éclate dans le cerveau. Alors, le chien manifeste des signes comme: pédalage des pattes, chute sur le côté, salivation importante, claquement des mâchoires, perte de conscience, s'échappe pour l'urine et les
selles.
Par contre, "l'épilepsie" peut aussi se maniferter par des signes plus légers: s'immobiliser en marchand, ramper, bouger de manière saccadée. Après une crise importante, le chien peut être aveugle temporairement; être épuisé; boire beaucoup; manger; errer sans but. Cette deuxième phase de la crise dure à peu près deux minutes ou bien une heure.

Parmi la majorité des "épileptiques" entre six mois et cinq ans, on ne peut identifier une cause concrète se rattachant à la condition. Par contre, cette dernière possède souvent une composante génétique. Par conséquent, on recommande la stérilisation de l'animal atteint. De plus, en arrêtant le cycle des hormones sexuelles, on contrôle mieux les crises.

L'Épilepsie se soigne relativement facilement grâce à des comprimés. Toutefois, on ne traite pas automatiquement un chien ayant présenté une seule crise. On débute un traitement si la période avant les convulsions est marquée de changements de comportement importants; ou si les crises durent plus d'une ou deux minutes (première phase de la crise); ou finalement s'il y a plus d'une crise par six à huit semaines.

Dans ces cas-là, la médication s'avère absolument de mise car elle prévient le status épileptique. C'està dire, une série de crises continuelles. Le status épileptique entraîne un épuisement du malade et peut mener au décès. Ainsi, tenez toujours un calendrier des crises en notant la date, la durée des convulsions et ce que l'animal fait pendant, avant et après. Ces
renseignements permetteront de mieux assurer un bon suivi de l'animal.

Le médicament d'usage commun est le phénobarbital. Administré matin et soir, il s'utilise habituellement à vie. La grande majorité des épileptiques répond bien au traitement. Par contre, même avec la médication, le chien peut encore faire des crises. Quoique la fréquence, la sévérité et la durée des convulsions deviendront de beaucoup moindre. On rencontre certains
effets secondaires dont: l'augmentation de la soif et de l'appétit, de même que la quantité d'urine produite, en plus de la présence de somnolence.

Certains signes précurseurs nous permettent d'anticiper une crise: un regard fixe, un comportement inhabituel, une nervosité excessive et une agitation associée à de la confusion.

Pour aider votre chien pendant la crise, assurez-vous qu'il se retrouve sur le plancher afin qu'il ne se blesse pas en tombant. N'essayez pas de le restreindre car il risque alors de se blesser. En effet, il ne contrôle pas ses mouvements et il déploie une grande force pendant certaines crises."

Caroline Gagnon DMV, Clinique vétérinaire Entre Chien & Chat, Blainville (caro.gagnon@videotron.ca)

Les causes extra craniales:

Maladies du foie ou des reins
Dérèglement des électrolytes
Cancer du pancréas
Maladie cardio respiratoire

Les causes intra craniales:

Inflammation
Néoplasie
Malformation (hydrocéphale)
Intoxication (plomb, mercure, antigel)

QUE FAIRE EN CAS DE CRISE

- ne paniquez pas : les crises d'épilepsie sont très rarement mortelles.
- ne cherchez pas à transporter le chien sauf s'il est dans une pièce munie de meubles ou en haut d'un escalier.
- laissez le chien seul dans le noir.
- ne cherchez pas à lui faire avaler quoi que ce soit : d'une part vous risquez de vous faire mordre car le chien ne contrôle plus la force de ses mâchoires et d'autre part, il risque de se mordre la langue.
- notez les heures où se déroulent les crises pour en faire part à votre vétérinaire.
- cherchez, après la crise, s'il y a pas eu un évenement déclenchant : une vie la plus routinière possible est conseillée aux chiens épileptiques.
- surveillez la température : les crises d'épilepsie peuvent la faire augmenter. Un bain tiède après la crise peut-être proposé.
- appelez votre vétérinaire si la crise se poursuit au delà de quelques minutes.

Mlaises
hernie ombilicale

Ce site est hebergé par Eur'Net ( ) ses emails sont protegés par la solution de sécurité antivirus et anti intrusion Kaspersky - ( )