Publié dans le Journal de Cardiologie Vétérinaire, (2012) 14, 127-148.
Article Valérie Chetboul, DVM, PhD et Renaud Tissier, DVM, PhD

Mise à jour Déc. 2014

Évaluation échocardiographique de la maladie canine dégénérative de la valve mitrale
La maladie dégénérative de la valve mitrale(MVD), la maladie cardiaque la plus commune acquise en chiens de petite taille, est caractérisée par une dégénérescence valvulaire entraînant une régurgitation systolique valvulaire mitrale (MR). Une aggravation de MR conduit à plusieurs complications combinées y compris le remodelage cardiaque, l'augmentation de la pression de remplissage ventriculaire gauche, l'hypertension artérielle pulmonaire, et la dysfonction myocardique. L'échographie classique en deux dimensions, mode M, et l'examen Doppler jouent un rôle essentiel dans l'évaluation initiale et longitudinale des chiens touchés par la MVD, fournissant des informations sur l'anatomie mitrale des valves, la gravité MR, la taille et la fonction du ventricule gauche (VG) , ainsi que les pressions cardiaques et vasculaires.
Plusieurs variables échocardiographiques classiques se sont révélées être liées à l'évolution clinique.
Certains de ces marqueurs (par exemple, le ratio de l'oreillette gauche sur l'aorte, la fraction de régurgitation, la pression artérielle pulmonaire) peuvent également aider à identifier les chiens atteints de MVD asymptomatiques à risque plus élevé de décompensation précoce, qui reste un problème majeur dans la pratique.
Toutefois, les deux précharges et la postcharge sont modifiées au cours de la maladie. Cela représente une limitation des techniques classiques pour évaluer avec précision la fonction myocardique, comme la plupart des variables correspondantes sont fonction de la charge.
Les techniques ultrasonores récentes, y compris l'imagerie Doppler tissulaire, l'imagerie de la vitesse et tension de déformation et l'échocardiographie de suivi des marqueurs acoustiques, fournissent de nouveaux paramètres pour évaluer la performance locale et globale du myocarde (par exemple, les vitesses et les gradients du myocarde, la déformation et le taux de déformation et la synchronie mécanique). A titre d'illustration, les auteurs présentent de nouvelles données obtenues à partir d'une population de 91 chiens (74 chiens atteints de MVD, 17 contrôles appariés pour l'âge) en utilisant l'imagerie doppler tissulaire, et montrant une altération systolique longitudinale significative à la dernière étape de l'insuffisance cardiaque MVD.

Retrouvez l'article complet en pdf (mais en anglais)


Ecole Alfort : une première en chirurgie vétérinaire en France. Un remplacement valvulaire mitral est réalisé avec succès chez un chien - Une semaine vétérinaire n°1202 - 19 novembre 2005.

Bien que n'étant pas encore envisageable pour le Cavalier King Charles, cette technique laisse présager une solution chirurgicale pour les chiens les plus atteints et les maîtres les plus chanceux ou les plus fortunés (car le coût est non négligeable et il faudra avoir un chirurgien compétent près de chez soi) d'ici quelques années


Etat de la recherche sur la Syringomyélie au Royaume Uni et aux Etats Unis, par Carol Fowler (mai 2005)


Quand nous donne un coup de patte :

http://www.aniwa.com/renvoie.asp?type=1&id=100893&cid=111172&com=1


2 posts passés sur la liste ArnoldChiari le mardi 9 novembre 04

Ce site est hebergé par Eur'Net ( ) ses emails sont protegés par la solution de sécurité antivirus et anti intrusion Kaspersky - ( )