Enquête 2004 sur la santé et la race du Cavalier King Charles Spaniel,

lancée par le American Cavalier King Charles Spaniel Club, Inc.

Les résultats sont arrivés

American Cavalier King Charles Spaniel Club
Enquête sur la santé 2004-2005
(principaux résultats)

Chiot < 9 mois, Adulte 9 mois à 7 ans, Sénior au delà 7 ans

313 propriétaires de chiens ont répondu, donnant des informations pour 566 CKC

38.3% de ces CKC sont issus d'un élevage familial, 33.2% d'un chenil et 21.4% sont issus de la reproduction d'un chien de la maison. 2.3% sont des sauvetages, 0.2% viennent d'une animalerie.

81.3% des chiens sont américains, 7.1% du Canada, 3.5% d'Australie... et 1.6% de France !

60.9% de femelles, 39.1% de mâles en vie au 1er janvier 2001. 84% des chiens étaient encore en vie lors de l'enquête (85.2% des femelles et 83.3% des mâles)

L'âge moyen au moment du décès est de 10.7 ans. 47.7% d'entre eux sont morts d'un problème cardiaque (ce pourcentage monte à 54.4% quand on regarde les causes de mort confirmées par un vétérinaire), 18.2% d'un cancer, 6.8% de vieillesse.

La plupart des réponses concerne des chiens qui ont entre 5 et 9 ans au moment de l'enquête.

58% de blenheim, 26.7% de tricolores, 8.5% de ruby et 6.9% de noir&feu

Le top 5 des marques de croquettes utilisées : Eukanuba, Hill's Science Diet et Canidae, Nutro, Royal Canin

44.4% des chiens ont un problème cardiaque connu qui est apparu en moyenne à l'âge de 6 ans. 28.8% ont des problèmes au niveau du museau, 27.2% ont des problèmes oculaires, 18.2% des problèmes articulaires, 17% des problèmes auriculaires, 15.2% ont des problèmes allergiques, 12.2% des problèmes de peau, 10.8% des problèmes gastriques. On remarque aussi des problèmes de reproduction (10% des mâles et 25.5% des femelles)

48 CKC sont suspectés atteints de syringomyélie (8.5%) et pour 46.9% de ces chiens, le diagnostic a été confirmé par un vétérinaire. 65% d'entre eux présentent des signes de grattage.

Je vous laisse regarder les résultats en détail... Je vous livre la traduction des commentaires finaux :

Comparé à d'autres races que nous avons étudié, l'état de la santé du CKC apparaît pour être assez robuste. L'âge moyen au moment du décès dans cette étude est de 10.7 ans et il n'y a pas de maladie isolée qui semble causer la mort à un âge exceptionnellement précoce. Malgré tout, les maladies cardiovasculaires et spécialement la MVD affectent plus de 80% des CKC. Les maladies touchant les yeux, les oreilles, le net et la bouche affectent également dans une proportion relativement grande les CKC. Les problèmes articulaires, gastro-intestinaux, hormonaux et liés à la reproduction semblent malgré tout relativement peu communs. La syringomyélie, qui interpelle les propriétaires, affecte à peu près 4% des CKC.

[.. je saute un paragraphe sur la stérilisation et l'incontinence urinaire chez les femelles ..]

Sur la base de ses résultats, les recommendations suivantes ou questions devraient être considérées :

des études devraient être menées pour décrire l'histoire naturelle de l'insuffisance de la valve mitrale. Les questions auxquelles il faut répondre sont :

1. quand peut-on détecter au plus tôt un disfonctionnement de la valve mitrale et quelle est sa prévalence ?

quel est le mode d'héritage de la MVD ?

quels sont les facteurs à risques (alimentation, environnement, hôte) de la MCD et est ce que des interventions sur ces facteurs à risques sont possibles pour réduire à la fois sa prévalence ou sa sévérité (par exemple avec des suppléments nutritionnels spécifiques) ?

Y a t-il des gènes spécifiques qui augmentent sensiblement la MVD ?

2. Quel est l'apport d'une prophilaxie dentaire annuelle ou bisannuelle dans la prévention de la maladie parodontale ? Y a t-il des régimes alimentaires spécifiques qui peuvent réduire efficacement la sévérité de cette affection et des gingivites ? Est-ce que la maladie parodontale est associée avec une apparition précoce ou sévère de MVD, puisque les deux sont inflammatoires dans la nature et peuvent être associées à une infection bactéreinne ? Si ces 2 maladies sont liées, est ce qu'une prophylaxie dentaire ou un usage préventif d'andibiotique pourrait réduire la prévalence de la MVD chez le CKC?

3. Les études génétiques sur la syringomyélie sont nécessaires pour déterminer le mode de transmission et pour identifier les gènes spécifiques. Les informations issues de ces études peuvent être utilisées pour la sélection pour la reproduction. De plus, elles pourront déterminer s'il y a des facteurs intra utérins qui augmentent les risques de syringomyélie comme l'exposition de la femelle à des facteurs environnementaux ou l'utilisation de médicaments spécifiques. Elles permettront aussi de déterminer si des compléments en vitamines ou minéraux donnés à la femelle sont efficaces pour réduire les risques de syringomyélie chez les chiots, comme le supplément en acide folique donné aux femmes enceinte décroit de façon significative les risques de "spinal bifida"

Nous esprons que les informations contenues dans cette première de toutes enquête sur la santé des CKC mènera à une meilleure appréciation de cette formidable race par les vétérinaires et les propriétaires. Elle sera très utile pour les futurs acquéreurs et pour le ACKCSC Charitable Trust pour développer des stratégies pour une amélioration future de la santé et une race saine de CKC.

Le format pdf est lisible grâce au logiciel gratuit Acrobat Reader que vous pouvez télécharger sur le net.

Ce site est hebergé par Eur'Net ( ) ses emails sont protegés par la solution de sécurité antivirus et anti intrusion Kaspersky - ( )